Brome-Missisquoi Brome-Missisquoi Brome-Missisquoi

tourisme Nouvelles

30/03/17 | Catégorie(s): Infolettre-Une, tourismeImprimer la nouvelle

L’œnotourisme au cœur de la stratégie touristique 2016-2020 de Brome-Missisquoi

Cowansville, le 29 mars 2017 – C’est à l’occasion du petit-déjeuner d’ouverture de la Journée Tourisme et Vin Brome-Missisquoi, un moteur économique, organisée en partenariat avec Emploi-Québec Montérégie, que le Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi a dévoilé aujourd’hui les six orientations du nouveau plan stratégique quinquennal en tourisme, qui vise à positionner Brome-Missisquoi comme la région œnotouristique du Québec.

« Le vin occupe déjà une place importante pour la région par le biais de la Route des vins que nous utilisons comme produit d’appel, explique Denis Beauchamp, directeur Développement économique du CLD de Brome-Missisquoi. En intégrant le concept plus global d’œnotourisme, nous souhaitons mettre en valeur les liens qui unissent le vin et les autres attraits et services de Brome-Missisquoi. »

L’œnotourisme se définit comme une forme de tourisme d’agrément qui repose sur la découverte des régions viticoles. Celle-ci se décline par le biais des vignobles, de l’offre gourmande et de plein air, de la richesse culturelle et du patrimoine historique et paysager.

Ainsi, le positionnement œnotouristique s’inscrit en continuation avec le plan stratégique précédent tout en offrant des perspectives d’action plus larges afin d’atteindre les objectifs suivants :

  • Augmenter la notoriété de Brome-Missisquoi et de La Route des vins ;
  • Favoriser les partenariats entre les différents acteurs pour consolider l’offre œnotouristique ;
  • Augmenter les sentiments de fierté et d’appartenance à la région des acteurs de l’industrie touristique ;
  • Augmenter l’apport de l’industrie touristique à l’économie de Brome-Missisquoi.

Pour devenir la référence en matière d’œnotourisme au Québec, le CLD de Brome-Missisquoi prévoit favoriser plusieurs axes en parallèle visant à diversifier l’offre touristique, à désaisonnaliser le flux de visiteurs et à prolonger leur séjour. C’est pourquoi les orientations touchent à la fois la Route des vins, le tourisme gourmand, le plein air, le patrimoine naturel et la culture.

L’œnotourisme, un moteur économique

« À l’heure actuelle, les 21 vignobles de Brome-Missisquoi produisent 60 % du vin québécois. Chaque bouteille vendue sur la Route des vins a des retombées économiques de plus de 8,50 $, ce qui est appréciable pour notre région », ajoute Pauline Quinlan, présidente du conseil d’administration du CLD de Brome-Missisquoi.

La main-d’œuvre, une force motrice

Selon le plus récent répertoire des entreprises touristiques réalisé par le CLD, la région de Brome-Missisquoi emploie plus de 4 535 personnes, un bassin de main-d’œuvre important pour la région. En collaborant avec Emploi-Québec Montérégie pour le volet main-d’œuvre, le CLD de Brome-Missisquoi souhaite bonifier le coffre à outil des entreprises de ce secteur, notamment en matière de formation, afin d’améliorer l’expérience client des visiteurs.

« La Journée Tourisme et Vin Brome-Missisquoi, un moteur économique, marque un jalon important de notre collaboration avec le CLD de Brome-Missisquoi. Elle nous permet d’avoir un contact privilégié avec les acteurs du milieu pour identifier les formations et les outils pratiques dont ils ont besoin pour attirer, mobiliser et retenir une main-d’œuvre qualifiée », explique Lyne Simard, conseillère aux entreprises chez Emploi-Québec.

 

Source :

Denis Beauchamp
Directeur Développement économique
CLD de Brome-Missisquoi
dbeauchamp@cldbm.qc.ca

Share Button
Aller sur le site du Tourisme Brome-Missisquoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *